L’alimentation du lapin

1 juin 2023
Lapin-25-e1512750294883-1200x685-1200x685.jpg

Pour chaque animal, une nourriture de qualité insuffisante peut causer des problèmes de santé spécifiques. C’est encore plus vrai chez les lapins, chez lesquels une mauvaise alimentation peut entraîner des problèmes dentaires (malocclusions), urinaires, des troubles digestifs, etc…

LES BASES DE L’ALIMENTATION :  

Pour se rapprocher au mieux de l’alimentation du lapin sauvage, le régime de votre lapin domestique doit comprendre :

  • Des fibres, apportées par le foin : elles constituent l’élément le plus important de la nourriture du lapin. Le type, la longueur et la qualité de la fibre jouent un rôle fondamental dans le système digestif. Les fibres activent le système digestif complexe du lapin et sont essentielles pour la santé de l’intestin.

Le foin doit composer environ 70% de l’alimentation du lapin et sera distribué à volonté.

 

  • De la verdure (80 – 100g par kg de lapin par jour) variée et de bonne qualité. Elle complète l’alimentation du lapin en apportant des fibres et de l’eau, évite l’ennui et enrichit l’environnement.

 

Il ne faut pas oublier l’importance d’autres nutriments pour l’alimentation du lapin. Les vitamines C – E et le calcium sont par exemple nécessaires pour prévenir les problèmes musculaires, vasculaires et neurologiques. Toutefois, un surplus de calcium peut être aussi nuisible : boue urinaire, calculs. On privilégiera donc des foins et des végétaux assez pauvres en calcium.

Le foin de Crau est un excellent foin au taux de calcium modéré (0.87%), le foin de phléole (Timothy hay) est plus pauvre en calcium et donc adapté aux animaux sujets aux calculs urinaires.

 

Liste des végétaux consommables par le lapin en fonction de leur taux en calcium
Liste des végétaux consommables par le lapin en fonction de leur taux en calcium

ALIMENTATION COMPLEMENTAIRE : EXTRUDES ET FRIANDISES

La nourriture à composant unique se présente sous la forme de granulés extrudés ou cuits. Chaque granulé contient un mélange équilibré de tous les nutriments nécessaires à l’animal. La formule mono-composant empêche la sélection par le lapin des ingrédients les plus savoureux seulement et garantit ainsi à l’animal une nourriture équilibrée, il faut donc privilégier ce type de présentation plutôt que les mélanges.

Il est important de vérifier que les granulés distribués ne sont pas trop riches en luzerne. Ils peuvent être laisser à volonté pendant la croissance puis réduit à 1% du poids du lapin par jour (soit 10 grammes pour un lapin de 1 kilo).

Une alimentation trop riche en granulés/extrudés peut entraîner des problèmes dentaires par mauvaise usure des dents.

Les friandises doivent rester occasionnelles : 1 à 2 fois par semaine.

FRUITS :   Il faut considérer les fruits comme une friandise pour le lapin dont la quantité doit être limitée car ils sont riches en sucres simples et peuvent causer des perturbations gastro-intestinales et des maladies dentaires.

 

QUELLES HERBES SAUVAGES POUR MON LAPIN ? 

Si votre lapin est correctement vacciné, vous pouvez également lui donner de la verdure ramassée lors de vos promenades (sans oublier de l’herbe, tout simplement) :

Feuilles de fruits rouges

Feuilles de noisetier

Reine des prés

Oseille

Marguerites

Trèfle

Ortie

Archillée Millefeuilles

Pissenlit

Chicorée

Copyright Vetaction Conseil 2022